L'hécatombe...

16 février 2015 - 17:17

US Crèvecoeur [ A ] - St Crépin : 3 - 5
Rappel des faits : Le dimanche 19 octobre 2014, l'USC reçoit St Crépin en match aller de championnat d'Excellence. Les crépicordiens mènent 1-0 et à la 85ème minute de jeu, le numéro 7 adverse tacle Julien Capellino qui venait de le dribbler, se relève, le saisit violemment à la gorge et une échauffourée débute. Sur le bord du terrain, les dirigeants tentent de calmer les esprits pendant de longues minutes. L'arbitre arrête le match, l'USC pense logiquement avoir remporté ce match avant de passer devant la commission de discipline du District Oise de Football. Leur décision? Match à rejouer ! L'USC fait donc appel se disant que la commission n'avait pas tous les éléments en main pour prendre la bonne décision, mais non, match à rejouer quand même !
Comment doit-on comprendre cette décision? Dès que l'on perd un match, il suffit de déclencher une bagarre à quelques minutes de la fin pour avoir une nouvelle chance sur 90 minutes? Encore aujourd'hui, tout le club ne comprend aucunement cette décision complètement aberrante de rejouer ce match...

Après l'historique de cette rencontre, place à ce fameux match à rejouer.

L'effectif de l'USC miné par les blessures, les indisponibilités, les arrêts en cours de saison (...) ou encore par les fantômes de l'entraînement (...) présentait une équipe retouchée avec l'aide de quelques éléments de l'équipe réserve. 
Pourtant les hommes de Christophe Chapron débutait bien la rencontre et sur l'un des premiers corners tiré par Guillaume LévêqueAdrien Warnault dit "Arioul" reprenait acrobatiquement la trajectoire déviée du ballon, 1-0.
Quelques minutes plus tard, l'attaquant adverse part seul au but avant de se faire déséquilibrer par Jérémy Delville. Mr l'arbitre sort d'abord un carton jaune avant de se raviser sous la pression adverse et adresse finalement le rouge à Jérémy... Donc, coup franc, carton rouge et but sur le coup franc juste derrière, la totale... 1-1. Puis, à la suite d'un ballon renvoyé par la défense de l'USC, St Crépin gagne un duel aérien au milieu qui envoie l'attaquant seul au but, il trompe Romain Lafeuille, impuissant, 1-2. Cerise sur le gâteau avec la sortie sur blessure quelques temps après de Guillaume Lévêque...
Mais Crèvecoeur tente de s'accrocher et même à 10 fait douter son adversaire sur quelques situations dangereuses avant que Mickael Carpentier intercepte un ballon pour le glisser subtilement à Marco Nassissi qui s'en va tromper le gardien adverse, 2-2. L'USC revient au score peu de temps avant la pause.

En seconde période, les crépicordiens résistent et arrivent même à prendre l'avantage sur un corner bien combiné où Primael Leclere trouve Marco Nassissi à ras de terre, seul à l'entrée de la surface. Ce dernier se décale, frappe et marque, 3-2. 
Mais physiquement et en plus à 10 contre 11, Crèvecoeur commence à souffrir et subit de plus en plus. Et c'est finalement sur un corner que St Crépin égalise de la tête, 3-3. 
Lors d'une contre attaque, l'USC se procure une énorme occasion sur un déboulé de David Doan côté gauche, les crépicordiens ont un 4 contre 2 à jouer mais Benoit Delaruelle et Primael Leclere délaissés dans la surface n'auront pas le plaisir de reprendre le ballon, la frappe trop enlevée de David clôturera définitivement les espoirs de victoire. En effet, l'USC manque d'intensité au milieu malgré le bon travail de Mickael Carpentier et Julien Capellino, les adversaires ont tout le temps d'envoyer de longs ballons sur les attaquants adverses qui prennent l'ascendant athlétiquement sur la défense crépicordienne. Quelques instants après c'est donc sur une de ces phases de jeu que St Crépin part en contre avec une position de hors jeu non signalée et prend l'avantage, 3-4. Suite à cela, Julien Létang prendra un second carton jaune pour contestation, les jaunes et rouges finiront donc la partie à 9 contre 11. Un arbitrage très partial par rapport aux nombreuses protestations adverses non sanctionnées... 
Enfin, l'USC tentera de finir le match tant bien que mal et finira par encaisser un 5ème but en fin de rencontre, 3-5.

Les défaites s'accumulent et les constats sont bien souvent identiques : même avec des problèmes d'effectif et/ou d'investissements, Crèvecoeur offre le match à son adversaire avec des erreurs très largement évitables. Un manque flagrant de maturité.

Commentaires

2-0
BRETEUIL US / U15 B 4 mois
BRETEUIL US / U15 B : résumé du match 4 mois
6-2
BRETEUIL US / U18 4 mois
BRETEUIL US / U18 : résumé du match 4 mois
1-3
U15 / BRETEUIL US 4 mois
U15 / BRETEUIL US : résumé du match 4 mois
7-5
U18 / GRANDVILLIERS AC 4 mois
U18 / GRANDVILLIERS AC : résumé du match 4 mois
6-4
U15 B / ST SULPICE FC 4 mois
U15 B / ST SULPICE FC : résumé du match 4 mois
0-9
MOUY US / U18 4 mois
MOUY US / U18 : résumé du match 4 mois
0-9
MOUY US / U18 4 mois
MOUY US / U18 : résumé du match 4 mois
3-0
U15 / CEMPUIS FC 5 mois

Aucun événement